Sarah Trubert (Clark Influence)

La génération Z et Instagram : le changement des codes esthétiques

par Sarah Trubert (Clark Influence), le 7 mai 2019


Mais qu’est-ce qu’Instagram aujourd’hui ? Un portfolio d’images parfaitement cadrées, retouchées et filtrées ? La nouvelle génération Z change la donne et s’affirme différemment. Focus sur l’avenir des photos Instagram.

On possède tous dans nos smartphones des photos de lieux, de plats, de looks dits « Instagramables ». Je pense aux brunchs, aux avocado toasts, à des plages de sables blancs, des portes d’immeubles de centre-ville, des murs colorés.

Aujourd’hui, tout le monde publie le même genre de photos. Certains influenceurs vendent leurs propres filtres pour que les abonnés puissent les utiliser à leur tour. Résultat, on voit apparaître une uniformisation des contenus publiés sur les profils.

Instagram a fait jaillir des standards de beauté, des silhouettes sculptées, des visages maquillés à la perfection. Passer trop de temps sur son feed peut finir par entraîner des complexes et à se questionner sur son corps et son style. Des interrogations qui ne devraient pas s’éveiller dans nos têtes lorsque l’on se promène sur un réseau social.

Ce mouvement est très générationnel, les adolescentes d’aujourd’hui reprennent les choses en mains. Elles veulent se différencier et s’afficher d’une manière plus naturelle. Moins de maquillage et plus de tenues relax adaptées aux saisons. Elles proposent des feeds moins uniformes, plus désorganisés, sans filtres ni retouches. Ces jeunes gens mettent en avant leur personnalité en prouvant qu’être « cool » ne signifie pas avoir un compte Instagram parfaitement travaillé. Certains d’entre eux poussent le concept jusqu’au bout et publient des photos aux antipodes des « codes » d’Instagram avec une bonne dose d’humour.

Voici quelques comptes qui osent se singulariser :

Instagram 1

Instagram 2

Instagram 3

Ces jeunes influenceuses cumulent aujourd’hui plusieurs centaines de milliers d’abonnés comme @ewww_its_joana qui compte 449 000 abonnés ou encore @emmachamberlain avec plus de 7 millions d’abonnés. 

Et oui, les goûts et les attentes changent. Les personnes recherchent davantage de réalité et d’authenticité. Certains n’hésitent pas à raconter leurs histoires et se livrent sans barrières à leur communauté sur divers sujets (santé mentale, stress, nutrition).

Les influenceurs doivent-ils réagir ?  

Certains influenceurs voient leur nombre d’abonnés dégringoler chaque mois. Les gens n’hésitent plus à se désabonner des comptes qui multiplient les partenariats avec les marques.

Pour eux, il s’agit aussi de mentionner les partenariats rémunérés avec les marques tout en sachant les limiter. Les utilisateurs veulent créer une véritable relation avec les personnes qu’ils suivent, ils recherchent de la clarté dans le discours des influenceurs.

La disparition des likes est-elle une prolongation de ce phénomène ? 

Vous vous êtes sûrement aperçu de la disparition des likes sur votre compte Instagram. En effet, depuis quelques jours la plateforme est en phase de test, les utilisateurs d’Instagram n’ont plus de visibilité sur les likes dans toute la région du Canada.

Cette phase de test visant à cacher le nombre de likes sur les photos a pour but de pousser les utilisateurs à se concentrer davantage sur le contenu partagé (photos et vidéos). Cependant, il est toujours possible pour les utilisateurs de voir la liste des personnes qui ont aimé le post

Instagram explique que c’est uniquement une exploration et qu’ils ne mettent pas toujours en application définitive leurs tests.

La plateforme veut en quelque sorte limiter les concours de popularité grâce aux likes et orienter davantage les utilisateurs à communiquer entre eux. 
Cette idée suit la tendance qui se veut plus réelle avec des contenus plus personnels et moins retouchés.

Il faudra attendre encore quelques semaines pour savoir si la plateforme choisira de cacher ou non les likes définitivement dans toutes les régions du monde. 

Pour les marques qu’est-ce que cela signifie ?

Les marques ne sont pas exclues et doivent aussi suivre cette tendance si elles ne veulent pas perdre le rythme. Les utilisateurs attendent à ce que les marques offrent plus de transparence. Il s’agit aussi de mettre en avant une expérience d’achat différenciante et délivrer des détails de fabrication. Les marques peuvent aussi se livrer en organisant des interviews, des reportages à travers des formats comme les IGTV ou les stories qui dévoilent les coulisses de l’entreprise.

clark influence


Des femmes à la direction : l’exception qui confirme la règle

À lire maintenant

Des femmes à la direction : l’exception qui confirme la règle
La libération de droits musicaux en publicité
Ce que vous devez savoir sur les droits musicaux
Le SEO local bientôt payant sur Google Mon Entreprise?
Comment intégrer la période estivale dans notre marketing
Qu’est-ce que la création de contenu?
Profils atypiques en milieu de travail
Les 10 avantages de la programmatique
Vous utilisez toujours un acheteur de média?
BIG DATA : 3 éléments principaux à considérer à court terme
Les choses essentielles à faire pour votre boutique en ligne
12 signes que votre entreprise est prête pour le Marketing Automation